0433 Officiers/officières de direction des Forces canadiennes

Ignorer la recherche rapide

Recherche Rapide

Fin de la recherche rapide

Énoncé principal

Les officiers de direction des Forces canadiennes planifient, organisent, commandent et évaluent les activités du personnel dans les postes occupés au sein des Forces canadiennes. Ce groupe de base comprend tous les grades d'officiers de direction des Forces aériennes, des Forces armées et de la Marine.

Exemples d'appellations d'emploi

  • amiral/amirale
  • aspirant/aspirante de marine
  • brigadier-général
  • capitaine de corvette
  • capitaine, recherche et sauvetage
  • colonel
  • commodore
  • élève-officier/élève-officière
  • major
  • officier/officière d'artillerie

Fonctions principales

Les officiers de direction des Forces canadiennes exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • planifier, organiser et commander les activités des unités de combat des Forces canadiennes telles que les bataillons de blindés, d'artillerie et d'infanterie;
  • établir et mettre en oeuvre les procédures et les politiques militaires en fonction de leur connaissance détaillée des capacités et du rendement des unités;
  • surveiller la formation des subalternes, coordonner et diriger les activités de l'unité selon les pratiques et les procédures militaires établies;
  • assumer la responsabilité du bien-être, du moral et de la discipline des unités;
  • passer en revue et évaluer le rendement de l'unité, rédiger des rapports et présenter des exposés aux autorités supérieures;
  • commander, s'il y a lieu, l'unité et la diriger dans des opérations sans combat lors de missions de secours aux sinistrés, d'aide humanitaire et de maintien de la paix, à l'intérieur et à l'extérieur du pays.

Conditions d'accès à la profession

  • Un diplôme d'études universitaires est habituellement exigé.
  • Une formation militaire est exigée.
  • Une expérience en tant que sous-officier dans les Forces armées ainsi qu'une habileté reconnue en leadership peuvent suppléer à la formation universitaire.
  • Les hauts gradés, par exemple colonel, doivent posséder une expérience de plusieurs années dans le service militaire.

Exclusions