2275 Contrôleurs/contrôleuses de la circulation ferroviaire et régulateurs/régulatrices de la circulation maritime

Ignorer la recherche rapide

Recherche Rapide

Fin de la recherche rapide

Énoncé principal

Les contrôleurs de la circulation ferroviaire coordonnent la circulation des trains de passagers et de marchandises sur les chemins de fer. Ils travaillent pour des sociétés de transport ferroviaire. Les régulateurs de la circulation maritime supervisent et réglementent la circulation maritime dans les voies navigables des eaux côtières et intérieures. Ils travaillent pour des administrations d'installations portuaires, des canaux, des écluses, ainsi que pour la Garde côtière canadienne.

Exemples d'appellations d'emploi

  • contrôleur/contrôleuse de la circulation ferroviaire
  • contrôleur/contrôleuse en chef de la circulation ferroviaire
  • exploitant/exploitante de train
  • régulateur/régulatrice de la circulation maritime

Fonctions principales

Ce groupe exerce une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

Contrôleurs de la circulation ferroviaire
  • opérer et surveiller le pupitre de commande centralisée de la circulation afin de coordonner et de suivre la circulation ferroviaire;
  • consigner les mouvements des trains sur un graphique, calculer et enregistrer les heures d'arrivée et de départ des trains, et les renseignements sur la circulation ferroviaire;
  • émettre les directives pour contrôler la circulation des trains de passagers et de marchandises, et l'équipement d'entretien mobile de la voie ferrée;
  • recevoir, consigner et transmettre les directives de marche à l'équipage, directement ou par radiotéléphone;
  • superviser et former, s'il y a lieu, d'autres contrôleurs de la circulation ferroviaire.
Régulateurs de la circulation maritime
  • régler et contrôler les mouvements des bateaux à l'aide de radars ou de moniteurs en circuit fermé, de systèmes de communication mobiles et d'autre équipement de communication;
  • déterminer la position, le parcours, la vitesse et l'heure d'arrivée prévue des navires et surveiller leur progression dans la zone de circulation;
  • transmettre les autorisations de procéder aux navires et les renseigner sur le volume de circulation et les conditions météorologiques, et communiquer des renseignements au prochain centre de contrôle maritime;
  • signaler aux autorités compétentes les situations d'urgence, les accidents, les appels de détresse et les dangers;
  • garder le contact radiophonique et téléphonique avec les centres de contrôle maritime adjacents et avec les navires de la zone qui relève de leur compétence;
  • tenir un registre sur le mouvement des navires, leurs dimensions et leur type.

Conditions d'accès à la profession

  • Un diplôme d'études secondaires et plusieurs années d'expérience dans l'industrie ferroviaire sont habituellement exigés des contrôleurs de la circulation ferroviaire.
  • Jusqu'à 35 semaines d'une combinaison de cours de formation et une formation en cours d'emploi sont offertes aux contrôleurs de la circulation ferroviaire.
  • Un certificat de Règlement d'exploitation du transport ferroviaire canadien est exigé des contrôleurs de la circulation ferroviaire.
  • Un diplôme d'études secondaires et plusieurs mois de formation sont exigés des régulateurs de la circulation maritime.

Renseignements supplémentaires

  • Il y a peu de mobilité entre les postes de contrôleur de la circulation ferroviaire et ceux de la circulation maritime.
  • L'expérience permet aux contrôleurs de la circulation ferroviaire d'accéder à des postes de supervision dans les opérations du transport ferroviaire.

Exclusions