1114 Autres agents financiers/agentes financières

Ignorer la recherche rapide

Recherche Rapide

Fin de la recherche rapide

Énoncé principal

Ce groupe de base comprend les professions du domaine financier non classées ailleurs, comme les planificateurs financiers, les inspecteurs et les vérificateurs financiers, les investigateurs financiers, les preneurs fermes, les courtiers en hypothèques et les agents de fiducie. Ils travaillent dans des banques, des sociétés de fiducie, des sociétés d'investissements, des compagnies d'assurances, des gouvernements ou à leur propre compte.

Exemples d'appellations d'emploi

  • administrateur/administratrice de successions et de fiducies
  • agent/agente de fiducie
  • arbitre de crédit
  • courtier/courtière en hypothèques
  • gestionnaire de comptes
  • inspecteur/inspectrice d'institutions financières
  • investigateur financier/investigatrice financière
  • planificateur financier/planificatrice financière
  • preneur ferme/preneuse ferme
  • vérificateur/vérificatrice de coopératives de crédit

Fonctions principales

Ce groupe exerce une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

Les planificateurs financiers

  • élaborer, pour leurs clients, des plans de planification financière personnels couvrant la gestion des liquidités, la planification financière, la couverture d'assurance, la planification d'investissements, la planification de retraite et de succession, la fiscalité et les aspects légaux;
  • analyser leurs données financières, fixer des objectifs et établir une stratégie financière;
  • conseiller leurs clients sur la mise en oeuvre d'un plan financier leur permettant de réaliser leurs objectifs;
  • négocier, s'il y a lieu, l'achat et la vente de produits financiers selon leur titre de compétence, et assurer le maintien de la qualité du portefeuille et de sa rentabilité en faisant un suivi régulièrement;
  • travailler, au besoin, à l'expansion des affaires, solliciter et prospecter de nouveaux clients.

Les inspecteurs et vérificateurs financiers

  • examiner les documents des banques, des sociétés de fiducie, des coopératives de crédit, des caisses populaires, des sociétés de prêts, des sociétés immobilières, des compagnies d'assurance, des caisses de retraite, des courtiers en valeurs mobilières et d'autres institutions financières pour assurer le respect des lois et règlements régissant les institutions financières.

Les investigateurs financiers

  • examiner les manquements éventuels au code de déontologie et aux lois sur les valeurs mobilières, qui sont commis soit par des personnes, soit par des compagnies qui fournissent des services en valeurs immobilières ou d'autres services financiers connexes.

Les preneurs fermes

  • souscrire des émissions d'actions ou d'obligations;
  • déterminer, de concert avec des sociétés et des administrations publiques, les catégories et les échéances des nouveaux titres émis et préparer des prospectus d'émissions.

Les agents de fiducie

  • administrer des successions, de même que des fiducies établies à l'intention des particuliers, des sociétés, des organismes de charité, et d'autres genres de fiducie;
  • gérer des comptes fiduciaires, recevoir et enregistrer les revenus sur les investissements et disposer des fonds en fiducie.

Les courtiers en hypothèques

  • rencontrer les clients pour les interroger sur leur revenu, leur actif et leur passif, ainsi que sur le genre, le prix et l'état des propriétés à hypothéquer;
  • négocier des emprunts hypothécaires, au nom des clients, avec des prêteurs ou des établissements de prêts.

Conditions d'accès à la profession

  • Un diplôme d'études universitaires en administration des affaires, en commerce, en économie ou dans un domaine connexe est habituellement exigé.
  • Divers cours et programmes de formation sont offerts par les institutions et organisations, telles que l'Institut canadien des valeurs mobilières, l'Institut des banquiers canadiens, l'Institute of Chartered Financial Analysts, l'Institut des fonds d'investissement du Canada, l'Institut canadien de planification financière et l'Institut des compagnies de fiducie du Canada, et peuvent être exigés par l'employeur.
  • La certification de Planificateur financier, décerné par le Conseil relatif aux standards des planificateurs financiers du Canada, peut être exigée.
  • La certification de planificateur financier est exigée au Québec.
  • Un permis provincial est exigé des planificateurs financiers qui vendent des produits financiers réglementés, tels que régime des rentes, RÉER et assurance-vie.
  • Un titre de comptable reconnu peut être exigé des inspecteurs et des vérificateurs financiers.
  • Un permis d'agent immobilier est exigé des courtiers en hypothèques au Québec et un permis de courtier en hypothèques est exigé à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Renseignements supplémentaires

  • L'expérience permet d'accéder à des postes de direction des services financiers.
  • Bien que ces types de postes demandent un niveau élevé de formation et de qualification, les personnes qui occupent ces postes doivent constamment mettre à jour leurs connaissances et chercher à se perfectionner.

Exclusions